Sea, whales and surf

Eh oui, mon titre a un côté un peu moins glamour que la chanson de Gainsbourg à laquelle il emprunte la rime, mais qui sait ? Peut-être trouverez-vous quelque chose d’appealing à cet article ? I know j’aurais pu dire “séduisant”, mais l’anglais, ça donne une petite touche made in the US, donc une certaine authenticité à mes écrits. Trêve de bavardages complètement inutiles, commençons par le commencement, c’est-à-dire là où nous avions terminé le récit de nos aventures lors de notre dernier article (la voiture, San Diego, toussa toussa).
Il y a deux semaines, nous avons eu la chance d’avoir à nouveau de la visite le temps d’une journée : ma marraine et mon oncle (qui étaient en Californie pour quelques jours seulement). Comme ils habitent dans un plat pays qui est cajun, ils avaient envie de se dégourdir les jambes en montagne pour l’occasion, et nous avons opté pour l’escalade d’un petit sommet de San Gabriel MountainsJones Peak qui, du haut de ses 1028 mètres d’altitude, offre un joli panorama à 360° entre les montagnes et, tout au loin, l’océan. J’avais trouvé ce trail sur un blog, Trail To Peak, où il était classé dans la catégorie “débutant”. En fait, il faut tout de même un minimum de condition physique pour arriver à bout de ce sommet : il faut compter un bon dénivelé de 700 mètres (pour 10,5 km de balade aller-retour) et la grimpette se fait en plein soleil. Du coup, même avec seulement 16° C au thermomètre ce jour-là, on a eu très chaud – bref, voilà un hike à ne surtout pas faire en été. Mais un joli panorama, ça se mérite, non ?

Une fois n’est pas coutume, on a commencé le weekend dernier le vendredi après-midi en allant à Downtown LA en … métro ! Eh oui, qui l’eût cru ? Il est possible de se rendre à Los Angeles en utilisant les transports en commun ! Évidemment, il ne faut pas s’attendre à un service ultra performant… (Tant que c’est une ligne directe, tout va bien, mais dès qu’il y a des correspondances, le temps s’allonge intensément.) D’ailleurs, les bouches de métro à Pasadena ne se situent pas en ville, mais en plein milieu de l’autoroute. Oui, “en plein milieu” comme dans “entre 6 bandes de circulation de part et d’autre des rails”. Mon esprit très pragmatique s’est directement demandé si les ingénieux ingénieurs qui avaient conceptualisé la Gold line (c’est son nom) avaient pensé à l’éventualité d’un carambolage sur l’autoroute où une voiture viendrait faire un tonneau par-dessus les rambardes de sécurité qui s’élèvent à environ 75 cm et atterrirait en plein milieu du quai rempli de passagers… Heureusement, même s’il est risqué de prendre le métro à Pasadena, rien de tout cela ne s’est produit et nous sommes arrivés dans le centre-ville en moins d’1/2 heure (contre au moins le triple en voiture en heure de pointe). Le but était de visiter Arts District, un quartier haut en couleurs où les artistes de rue peuvent s’exprimer librement sur les façades des immeubles et des entrepôts. C’étaient les photos d’Amandine et Antoine qui nous avaient donné envie de nous aventurer dans ce coin que nous ne connaissions pas du tout et, finalement, on s’est retrouvé dans le même quartier qu’eux, mais on n’a jamais vu les mêmes peintures… On est ensuite repartis sur le véritable downtown (le business center) en passant par Little Tokyo. Sur la route, on s’est arrêtés dans une superbe librairie, The Last Bookstore, remplie de livres (évidemment) qui forment çà un tunnel et là un labyrinthe … dans lequel je me suis perdue un peu trop longtemps au goût de Quentin :p Mais je suis ressortie les mains vides (quand il y a trop de choix et qu’on n’a pas beaucoup de temps, on ne sait plus où donner de la tête). Après, on s’est promenés le nez en l’air pour admirer les jeux de lumières sur les skyscrapers qui s’éclairent de mille feux à la nuit tombée avant de rentrer chez nous en métro, les poumons remplis des gaz des pots d’échappement (oui, le downtown pue vraiment la pollution).

“Oui, c’est bien beau tout ça, mais la plage, les baleines et les planches de surf, elles sont où ?” Elles arrivent ! Obviously, j’ai gardé le meilleur pour la fin 🙂 Donc, samedi, c’était direction le large (l’océan, quoi). Il ne faisait pas très beau, mais il faisait sec et on avait envie d’aller voir les baleines. On s’est d’abord arrêtés à Huntington Beach, le paradis des surfeurs en Californie. On s’est donc assis sur la plage à midi pour observer, tout en pique-niquant, les surfeurs locaux affronter les vagues. En fait, on n’a pas vu grand-chose d’autre de cette station balnéaire qui s’étend tout de même sur 14 kilomètres (j’avoue, on a été fainéants, mais on reviendra parce qu’il y avait pas mal de spots sympas pour se poser et bronzer). Notre excuse officielle, c’est qu’on devait être à Newport Beach vers 14h30 pour prendre le bateau pour notre “whale watching tour“. Finalement, on était très à l’avance, donc on a un peu flâné dans Balboa Village, un quartier touristique sympa avec plein de boutiques. On a ensuite été faire notre tour sur l’eau avec la compagnie Davey’s Locker (réservé pour des peanuts via Groupon) qui s’est avérée malheureusement fortement touristique : on a navigué à pleine vitesse pendant quasi une heure sans nous arrêter pour aller rejoindre un énorme bateau à double étage plus touristique encore qui avait repéré deux baleines. Un troisième bateau nous a rejoints et on a vu les baleines remonter 4 ou 5 fois à la surface, puis on a joué un peu avec les dauphins avant de repartir pleins gaz vers le port en nous arrêtant tout de même à l’entrée de celui-ci pour observer les lions de mer. Niveau explications, tout ce à quoi nous avons eu droit, c’est que c’étaient des baleines grises qui migraient vers l’Alaska. J’avais donc largement préféré l’excursion au départ de Marina Del Rey que j’avais faite avec mon frère, même si nous n’avions pas vu les baleines d’aussi près. Malgré tout, la magie des animaux marins dans leur habitat naturel opère toujours 🙂

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s